LE BLOG DES ALLUMEES

la vie déjantée et surprenante de deux super nénettes et de ceux qui croisent leur chemin

16 novembre 2007

GREVES

Un billet pour vous faire partager  mon humeur du jour en ce qui concerne les grèves RATP et SNCF!

Donc, lassée de l'impossibilité de circuler à paris ces temps ci j'ai pris une grande décision, me réfugier en province le temps que ça se calme ! Sauf que la province il faut pouvoir y aller, le jour de mon départ circulait 50 corails sur 300.....Donc me voici partie, après vérification internet j'avais 1 train dans ma journée départ à 17h37 ! Par mesure de prudence je pars avec 1 heure 30 d'avance (en temps normal j'habite à 30 min d'austerlitz en métro!) Arrivée sur la ligne 4 la rame ne partait que dans 20 min, je m'installe, j'étais assise, l'intêret de le prendre en début de ligne. Au bout de trois stations il y avait déja énormément de monde et à Montparnasse les gens se battaient pour ne pas ouvrir la porte afin que personne ne monte, ça commencait à se gater ! Et la entre St Sulpice et St Placide le cauchemar, le métro freine violemment et tout le monde se retrouve dans le noir, cause coupure de courant dixit le chauffeur!(Ayant d'abord cru à un suicide vu la violence du freinage, ca m'a rassuré quand même un peu)  En même temps une fumée nauséabonde et toxique? commence à pénétrer dans le wagon par les fenêtres ouvertes. Tout le monde était affolé, moi la première, je ne vous raconte pas coincée dans un tunnel dans le noir dans un métro bondé . Ambiance ambiance ! Bon les gens ferment les fenêtres on se protège le nez dans nos écharpes et nous voila parti pour une attente de 20 min....toujours dans le noir et avec l'odeur de fumée. En plus de ça je voyais le temps passé et avec lui la perspective d'avoir mon train. Nous sommes enfin repartis et la c'était j'ai aimé la grève tout le monde discutait avec tout le monde, les gens s'entraidaient pour sortir(même si ca se résumme à du poussage et à du dégager le passage, c'est chouette tout de même) Et merci pour le choeur qui nous a chanté un retentissant "Sarko Sarko si tu savais ta réforme où on se la met!  "J e ne sais pas vous mais moi tout de suite ca me réchauffe le coeur!

Je suis finalement descendue à St Michel afin d'aller au pas de course jusqu'a Austerlitz, où je suis arrivée trop tard bien entendu, heureusement merci la SNCF, il ne respecte pas les prévisions internet et j'avais un train 15 min plus tard ! Beaucoup de chance !

Pour conclure les grèves c'est super chiant, mais ça rapproche les gens comme jamais vive la cohésion, et d'ailleurs on s'interrogeait avec la brune, y a t'il des couples qui se sont formés grâce aux grèves RATP ? Des témoignages?

Le chat botté

Posté par lezallumettes à 21:45 - Histoires allumées - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ah ben tiens le chat ! moi j'ai voulu prendre la ligne 4 vers 18h30 à Saint-Michel... 19h10 j'étais toujours sur le quai en direction de porte de clignancourt ayant laissé défiler 4 ou 5 rames bondées. Ce qui m'a décidé à changer de quai et à 19h30 j'ai enfin pu monter dans celui qui allait vers porte d'Orléans, mon but à la base étant de rejoindre le 13ème d'une façon ou d'une autre. Mais moi aussi j'ai trouvé que l'ambience d'aujourd'hui était beaucoup plus détendue par rapport à hier et avant-hier.

    Posté par lihouy, 17 novembre 2007 à 00:01
  • Pour faire plaisir à la lilitte, un petit commentaire :

    je DETESTE le mot 'province' !!!! Genre en France ya une ville, Paris, et le reste, bah ça ne sert qu'à l'enjoliver aux alentours quoi :p Province = France en d'autres termes, ça ira plus vite ! Faut arrêter de croire que Paris est magique et le coeur du monde, sinon on va encore dire à raison que les français (les parisiens en fait si on pousse la logique jusqu'au bout) sont narrow-minded...

    Posté par V, 20 novembre 2007 à 01:36
  • Du chat botté à V( en plus je sais qui tu es, alors méfiance je vais venir te tirer les orteils de pieds pendant ton sommeil). Le terme province n'a rien de péjoratif dans ma bouche. Malgré mon domicile parisien je suis et resterait ORLEANAISE. Oui je suis provinciale, j'aime profondément ma ville natale. Paris a des avantages indéniables et j'y trouve des choses qu'il n'y a pas ailleurs. Mon attachement se limite à ça ! Si tu as un autre terme que province, j'écoute!
    Alalala c'est bien mal me connaître que de penser que je méprise la province!

    Posté par Le chat botté, 20 novembre 2007 à 14:27

Poster un commentaire