LE BLOG DES ALLUMEES

la vie déjantée et surprenante de deux super nénettes et de ceux qui croisent leur chemin

09 janvier 2008

Bi ... Of course !

Quand on fête le nouvel an avec des potes qu'on a pas revu depuis plusieurs mois (depuis mai pour être précis) on se retrouve vite à descendre quelques verres et la fatigue aidant, même si ce nombre de verres est tout à fait raisonnable, la conversation entre les survivants d'après 4 h du mat vire vite aux confidences et aux jeux du genre "action ou vérité" qui nous font bien marrer.
Et c'est souvent dans ces moments-là qu'on en apprend le plus. Notamment qu'un ami qu'on pensait homo nous révèle qu'en fait il était bi.

D'où une conversation qui s'ensuit entre ceux qui comprennent la bisexualité et ceux qui ont du mal à l'envisager.

On s'aperçoit alors en creusant les discussions de 4 h du mat que l'hétérosexualité ou l'homosexualité se comprend plus facilement. Et que le bi est considéré comme quelqu'un qui évite de choisir et qui opte pour la facilité. C'est vrai que je ne partage pas ce point de vue. Pour moi il est plus difficle de s'avouer qu'on est bi car il est plus aisé dans notre société moderne si intolérante de se définir précisément afin d'être accepté. Ainsi la question qui revient souvent est "Tu es homo ou hétéro ?" si toutefois on pose cette question à voix haute je vous l'accorde ;-) sans s'interroger le moins du monde sur une possible bisexualité (enfin je ne sais pas pour vous).

Dans une série bien connue des Allumées l'héroïne sort avec un mec qui se révèle bi. Et elle réalise qu'elle ne peut pas poursuivre cette relation avec quelqu'un à propos duquel elle se demande sans arrêt si elle embrasse mieux qu'un mec ou si c'est mieux au lit avec une nana qu'avec un mec.

Bref j'ai l'impression que le regard sur un bisexuel sera toujours plus embarassé, presque plaintif (du genre ooooh le pauvre il doit être totalement paumé) ou à l'extrême fête du slip (aaah c'est génial t'as toujours quelqu'un en vue) (j'avoue j'ai sutout pensé à cette seconde option héhé) ...

Qu'en est-il pour vous ? Telle est la question que je me pose ...

La Brune

Posté par lezallumettes à 13:21 - Pardon mais c'est trop bon ... - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • j'avais lu un article y'a qques années dans lequel le journaliste expliquait qu'il s'était rendu compte que la majorité des gens n'admettent tout simplement pas les bi, ils ne peuvent considérer la bisexualité que comme qquechose de passager, une indécision, ou un truc pas vraiment sincère (genre tu es homo ou hétéro au fond, tu as une nette préférence, mais bon des fois tu essaies d'autres trucs). c'est vrai que c'est relativement difficile à concevoir si on y pense bien. personnellement je suis convaincue que la sexualité est une palette pleines de nuances qui va d'un extreme à l'autre et que les gens qui sont vraiment à un extreme ou a un autre sont finalement assez rares. simplement, ils choisissent l'un ou l'autre parce que socialement, c'est ce qui s'impose.

    Posté par ina, 09 janvier 2008 à 15:31
  • Aaaah les confidences '' action ou vérité ''..

    Je te rejoins sur la catégorisation sociale ( intolerante )des individus , être hétéro ou homo est réducteur tant la sexualité est vaste.

    On m'a déjà posé la question ,comme si le célibat était suspect :$

    Il m' arrive - et il nous arrive tous - de reconnaîre la classe , le charisme , le charme d'une personne du même sexe ( du même genre ) et cela sans être troublée , sans tremblement de terre émotionnel , sans vouloir plus .

    Considerer un bi comme un no man's land sexuel ou une personne paumée ? Non .
    Un individu reste un individu dans toutes ses composantes .
    Maintenant si la personne le vit mal , là forcement ...

    Excellent billet par ailleurs ^^
    ( ai commencé à parcourir ton chez toi , très agréable lectures )

    Posté par Lady M, 12 janvier 2008 à 12:36
  • @ina : si je suis bien ton raisonnement, alors tout le monde serait bi finalement, et ce seraient les conventions sociales qui nous inciteraient à préférer un type de partenaire ?
    en tout cas je suis d'accord avec toi lorsque tu dis que "la sexualité est une palette pleines de nuances", c'est d'ailleurs une très belle façn de décrire ça.
    Bienvenue sur ce blog ina !

    @lady M : Merci pour tous ces compliments qui font rougir mon clavier !
    Et bienvenue à toi aussi !
    Moi on ne m'a jamais posé cette question, comme si pour certains parce que tu es célibataire et femme ça paraît évident (comme quoi ya toujours des abrutis des deux côtés du raisonnement)

    Posté par La Brune, 12 janvier 2008 à 13:37

Poster un commentaire