LE BLOG DES ALLUMEES

la vie déjantée et surprenante de deux super nénettes et de ceux qui croisent leur chemin

05 avril 2008

Nuit réinterprétée

Je me retourne dans le lit. Il est allongé à côté de moi, sa respiration semble calme. Est ce qu’il dort lui ?

Ca fait longtemps. Longtemps que je n’étais plus habituée à sentir un autre étendu à mes côtés, à humer l’odeur d’un corps étranger, à me contenter d’une moitié de lit.

J’étends le bras, comme pour confirmer sa présence. Nos peaux se frôlent une seconde et je rougis dans le noir. Est ce qu’il va prendre ce geste comme une invit ?

Et merde on n’a plus l’âge de dormir ensemble comme des bons potes ; et choisir d’ignorer que le sexe remplace bien souvent le cerveau à la nuit tombée. Je soupire et je sens la couverture qu’il tire à lui.

Bien.

Quelques secondes passent sans que je ne parvienne à fermer un œil. Je suis immobile de corps mais mon esprit est en ébullition.

D’un seul coup j’entends sa voix qui perce le silence. Presque irréelle. Elle me paraît plus proche de mon oreille d’un coup. Se serait-il rapproché ?

« Tu dors ? » La nuit dissimule mon sourire amusé, presque soulagé. Lui ne dort pas. Lui non plus n’arrive pas à trouver le sommeil.

« Ca fait longtemps … Que je n’ai pas dormi avec quelqu’un … » Cet aveu commun semble d’un coup produire son effet et mon esprit se relâche.

On s’endort tous les deux l’un après l’autre bercés dans cette intimité partagée, en pressentant déjà qu'au matin nous serons redevenus l'un pour l'autre de parfaits étrangers ...

La Brune

Posté par lezallumettes à 00:13 - Nos hommes - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • Joli texte, qui me renvoie à des souvenirs lointains des premières nuits avec celui qui partage mes draps depuis maintenant, pfou, tout ça

    Posté par cél, 10 avril 2008 à 14:06
  • @cél : merci Melle et bienvenue sur ce blog !

    Posté par la brune, 12 avril 2008 à 10:41

Poster un commentaire