LE BLOG DES ALLUMEES

la vie déjantée et surprenante de deux super nénettes et de ceux qui croisent leur chemin

06 avril 2008

ASSASSINS

Je suis ecoeurée, émue, fachée par une actualité de ces derniers jours. J'en perds mes mots.....Vous en avez peut être entendu parlé : un couple végétalien mis en examen suite à la mort de leur fillette de 11 mois, suite à " une privation de soins ou d'aliments ayant entraîné la mort". Ce genre de faits divers m'interpelle violemment. Je consomme bio depuis environ 3 ans, essentiellement pour les fruits, légumes, céréales, les jus de fruits, les produits d'entretien, mais j'achète également du non bio. Et je ne suis pas végétarienne, ni végétalienne.

Je conçois parfaitement l'existence de convictions, même au niveau alimentaire. C'est vrai que le coté extrême " sans viande" ou "sans aliments d'origine animal" me choque. Pour moi tout extrémisme est mauvais, alors quand j'entends qu'un couple donne à sa fillette de 11 mois une alimentation de ce genre, ça me révolte. Comment peut on tuer son enfant en lui imposant, pardonnez moi , ses conneries de convictions ! Ca me tue ce que l'on puisse  imposer ce genre de chose à un gamin qui n'a même pas son mot à dire, même pas le recul pour décider! Je songe aux témoins de Jéovah et leur refus des transfusions sanguines ! Quand je lis, en plus que le père tenait un magasin bio, et donc qu' il connaît l'existence de substitue à la viande, aux oeufs, c'est à pleurer.Une enfant de  11 mois, encore nourrie au sein !

Comment peut on décider ce qui est bon pour son enfant, et ceci en dépit du bon sens élémentaire/alimentaire? Au point de le faire mourir. Comment ne pas nuancer ses convictions dans ce genre de cas, pourquoi ne pas accepter un point de vue différent ? Combien faut il d'histoire de ce genre pour faire avancer les consciences ? Il ne me semble pas normal que l'on oblige un e nfant à adhérer aux convictions de ses parents, surtout si l'enfant en question n'est même pas assez agé pour y reflechir. Ca me révolte.

http://www.france-info.com/spip.php?article118503&theme=9&sous_theme=12

Le chat botté

Posté par lezallumettes à 15:00 - Humeurs passagères - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • ce que je comprends encore moins dans cette histoire c'est en quoi l'attitude du père serait pire que celle de la mère ?
    pourquoi est-il incarcéré mais pas elle ?

    Posté par ba, 06 avril 2008 à 23:09
  • Je te rejoins à 100% : tu as très bien décrit l'émotion et la colère déclenchées par la négligence de soins associée à la mauvaise alimentation ( végétalisme extrême à un nourrisson ?! nimportekoi !! )... Je n'ajoute rien de plus , tout est dit dans ta note .

    Posté par Lady M, 07 avril 2008 à 19:59
  • je ne sais plus où j'ai lu ça mais l'enfant était malade et pas soignée (diarrhée et difficultés respiratoires), et c'est ça qui aurait entraîné le décès, pas le régime.

    Posté par fanette, 07 avril 2008 à 20:12
  • LES FOUS !!!!!!!!!!!!

    Posté par bidilove, 10 avril 2008 à 13:05
  • @ba:le père est incarcéré car il tenait un magasin bio, et donc avait les compétences pour éviter de genre de choses
    @fanette:en effet l'enfant était malade, enfin le régime végétalien ne devait rien arranger
    @Lady M et Bidilove,......je crois que vos commentaires se suffisent à eux même. Entièrement d'accord avec vous.

    Posté par le chat botté, 12 avril 2008 à 10:42

Poster un commentaire