LE BLOG DES ALLUMEES

la vie déjantée et surprenante de deux super nénettes et de ceux qui croisent leur chemin

23 mai 2008

Délire pré-alcoolique

On a tous un Jimmy Crickett perché sur notre épaule qui nous souffle à l'instant propice des paroles pleines de sagesse et de raison.

Ce soir je ne sais pas quelles voix j'entendrai - après tout je vais sur Orléans, qui fut si j'en crois nos livres d'histoire et ces fêtes à la con du 8 mai, délivrée par Jeanne d'Arc -  ...

Alors vais-je céder à la voix entraînante de mes démons ?

26756_1_

J'ai le choix en ce moment et à la fois je n'en ai aucun. Le choix de la patience, de l'attente et de la récompense (?). Ou celle de l'immédiat, de l'impulsivité et de la déception (?) ...

J'écoute donc toutes ces voix contradictoires sans céder à la schizophrénie.

Des ailes noires me poussent ... Mais chut ! Je ferai comme si ...

Une auréole vient d'apparaître ... Au secours ! La raison l'emporte ... Ou ?

La Brune

Posté par lezallumettes à 20:32 - Histoires allumées - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Cruel dilemme n'est ce pas .Surtout que la patience n'est pas à coup sûr récompensée , ni l'impulsivité décevante ...
    Le conseil diplomatiquement imparable : s'éclater et écouter son cœur à tord ou à raison

    Posté par Lady M, 23 mai 2008 à 21:25
  • écoute la voix de la spontanéité ! (qui n'est pas forcément impulsivité mais choix sans arrière pensée)

    Posté par ba, 24 mai 2008 à 02:53
  • @Lady M et ba : Vos conseils sont parvenus jusqu'à moi puisque hier fut à la fois un mélange agréable entre la spontanéité, surprenante, et la raison, qui s'est imposée sans détour.
    Mes voix intérieures me laissent à présent en paix. Alleluia !

    Posté par la brune, 24 mai 2008 à 11:38

Poster un commentaire